• Phone 05 22 23 07 44/46

Actualités

Cérémonie de remise des diplômes du cycle de formation « officiers pour navires moins de 500 UMS »

 Le 28 juin 2016, la cérCeremonie_ums_02émonie de clôture du cycle de formation « officiers pour navires de moins de 500 UMS » et la remise des diplômes aux participants congolais et gabonais, personnel navigant des sociétés Bourbon CONGO et Bourbon GABON a eu lieu à l’Institut Supérieur d’Etudes Maritimes à Casablanca.
Cette cérémonie a été organisée pour récompenser 18 cadres venant notamment du Gabon et du Congo Brazaville après une session de formation d’une durée de 4 mois conformément aux normes de formation de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), et ce, pour rehausser leurs qualifications maritimes en tant que pilotes surfers.
Cette expérience vise à répondre aux besoins de ces compagnies internationales afin de développer les connaissances de ces marins et d’améliorer leurs conditions de travail.
Lors de cette session de formation, les stagiaires ont bénéficié de présentations des éléments théoriques et pratiques à travers des cours dispensés par un corps enseignant composé de spécialistes et de praticiens du secteur maritime.
Notons qu’une large place a été accordée aux cours pratiques sur simulateur tout en mettant un matériel pédagogique adéquat à la disposition des stagiaires.
Aussi, les stagiaires ont assisté aux conférences organisées par l’ISEM et qui se sont déroulées lors de leur séjour à l’Institut, ce qui leur a permis de découvrir les nouvelles approches théoriques, technologiques et techniques du métier.
Par ailleurs, et dans le souci d’assurer une formation globale, l’ISEM a combiné le travail pédagogique technique avec celui pratique en organisant une série de visites des ports marocains et ce pour familiariser les participants à cette formation aux nouvelles missions qu’ils effectueront, au quotidien, dans leur pays.
Les stagiaires ont aussi été intégrés dans les différentes activités parascolaires (congrès, séminaires, activités sportives….) et ce à l’instar des étudiants de l’ISEM.