• Phone 05 22 23 07 44/46

Actualités

Soutenance de thèse par M. BARAKAT (Enseignant à l’ISEM)

 

SOUTENANCE DE LA THESE PRESENTEE PAR MONSIEUR Mohammed BARAKAT

Le jury composé de :

  1. Pr. S.CHARIF D’OUAZZANE, ENSMR, Rabat (Président)
  2. Pr. A.CHOUAF ENSEM, Casablanca (Rapporteur)
  3. Pr. N.KAMIL ESTC, Casablanca (Rapporteur)
  4. Pr. A.BALOUKI FST, Béni Mellal (Rapporteur)
  5. Pr. M.CHERGUI ENSEM, Casablanca (Examinateur)
  6. Pr. E.BOUDLAL ISEM, Casablanca (Examinateur)
  7. Pr. K.ELHAD, ISEM, Casablanca (Examinateur)
  8. Pr. M.ELGHORBA, ENSEM, Casablanca (Directeur de thèse)

a donné un avis très favorable avec félicitations des membres à la soutenance de thèse présentée par Mr. Mohammed BARAKAT en vue de l’obtention du Doctorat en Sciences de l’ingénieur spécialité génie mécanique.

Soutenue publiquement le samedi 20 mai 2017 à l’Institut Supérieur d’Etudes Maritimes à Casablanca, cette thèse s’est articulée sur le sujet « Contribution à l’analyse de la sureté de fonctionnement et à l’étude de l’optimisation fiabiliste des câbles métalliques de levage : Application industrielle maritime »

La thèse de Mr. BARAKAT a pour but d’effectuer une analyse permettant d’évaluer l’effet des facteurs affectant la performance des câbles à long terme.
Cette analyse consiste à développer une modélisation permettant d’estimer la durée de vie résiduelle et d’évaluer le risque de rupture pour un niveau de sollicitation donné.
Ce travail de thèse a aussi pour but de contribuer à l’analyse de la sureté de fonctionnement et de ses attributs fondamentaux telles que la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité, et la sécurité.
L’approche est basée à la fois sur un volet expérimental et sur la conduite optimisée et retour d’expérience.
La partie expérimentale consiste à évaluer l’impact de la rupture des fils constituants le câble métallique sur sa perte de résistance résiduelle et sur la charge de rupture maximale correspondante.
La partie expérience, qui consiste à étudier un cas réel tiré de l’industrie maritime, a permis au chercheur de considérer la performance et d’estimer la fiabilité d’un câble métallique utilisé dans un élévateur à bateaux.
Les trois degrés de performances conjugués aux états de chargements du câble de l’élévateur à bateaux durant toute une année d’exploitation permis au chercheur d’arrêter trois niveaux de fiabilité.

  • Niveau 1: Fonctionnement correct correspondant à une durée de vie optimale et un risque le plus faible possible.
  • Niveau 2: Fonctionnement incorrect mais acceptable sous conditions à une durée de vie moyenne et un risque qui augmente rapidement avec le temps.
  • Niveau 3: fonctionnement incorrect et dangereux, la durée de vie chute considérablement, le risque atteint sa valeur maximale.

La démarche expérimentale et l’exploitation industrielle convergent vers des résultats permettant la prédilection de la durée de vie et de la fiabilité d’un câble métallique dont l’extrême importance est amplement justifiée par :

  • L’impact direct sur la sécurité: la vie humaine est en jeu ;
  • Le facteur d’aide à la décision vis-à-vis de la maintenance et ses enjeux économiques;
  • La capacité de décider si oui ou non un câble métallique est sécuritaire.